Guide du recrutement sur les réseaux sociaux

par | 23 Juil 2020

Peut-on vraiment recruter sur les réseaux sociaux ?

Depuis leur apparition au début des années 2000, les réseaux sociaux ont conquis la planète entière. En avril 2020, on comptait pas moins de 3,8 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde ! Espaces d’échanges, de partage et de découverte, les réseaux sociaux permettent de créer un lien entre différentes communautés venues de tous les horizons, et notamment des communautés de professionnels.
Quid de leur utilisation pour le recrutement ? S’ils s’imposent dans de nombreux aspects de nos quotidiens, sont-ils pour autant devenus un outil incontournable pour recruter ? Quels sont les avantages et les limites du recrutement sur les réseaux sociaux ?

Pourquoi recruter via les réseaux sociaux ?

Donnez de la visibilité à vos annonces d’emploi

LinkedIn, Facebook, Twitter… Les réseaux sociaux ont aujourd’hui largement investi nos vies, tant personnelles que professionnelles. Deux d’études menées par We Are Social-Hootsuite et GlobalWebIndex illustrent l’importance que ces espaces de partage ont pris dans notre quotidien : pas moins de 60% des français sont inscrits sur au moins un média social, et ils passent en moyenne 1h42 minutes par jour sur ces plateformes et autres services de messagerie.
A l’heure de la transformation digitale, les entreprises ont rapidement compris l’intérêt d’exploiter ces espaces qui réunissent la majorité de leurs clients/prospects/candidats. Par exemple, associer recrutement et réseaux sociaux permet d’optimiser la diffusion des campagnes de recrutement. Réunissant plus de 49% de la population mondiale, ils garantissent en effet une importante visibilité aux offres d’emploi, comme peu de médias plus « conventionnels » peuvent offrir. De plus, avec les outils de sponsorisation comme le Gestionnaire de Publicités Facebook ou le LinkedIn Campaign Manager, vous pouvez cibler une audience précise au sein de cette masse d’utilisateurs. Publier une annonce d’emploi sur les réseaux sociaux, c’est donc l’assurance de lui offrir une visibilité maximale, directement auprès des profils recherchés.

Sourcez la perle rare et contactez la directement

En 2018, le site d’emploi RegionsJobs a publié une étude montrant que 41% des chercheurs d’emploi en France utilisent les réseaux sociaux pour leur recherche. Plus encore, une autre étude du site de recrutement CareerBuilder a révélé que 62% des candidats visitent les réseaux sociaux d’une entreprise avant d’y postuler. Ainsi, les candidats sourcent les employeurs sur les réseaux sociaux. Faites de même ! Vous effectuez déjà un sourcing de cv sur les jobboards, qui disposent d’importantes CVthèques ? Le sourcing sur les réseaux sociaux vous permet d’analyser davantage de données pour affiner toujours plus votre stratégie de recrutement. Par exemple, l’extension Beetween Sourcing vous permet de constituer une base de données de CV qualifiés en important directement dans l’ATS vos contacts LinkedIn.
Découvrez l’extension Beetween Sourcing sur LinkedIn
Recruter sur LinkedIn ou Facebook directement vous permet aussi de démarcher les candidats passifs, souvent déjà en poste, pour les séduire et les convaincre de rejoindre l’aventure de votre entreprise si leur profil correspond au poste. Pour faire face à la concurrence dans un contexte de pénurie des candidats, c’est une démarche indispensable. Par ailleurs, soyez assuré que vos concurrents font de même : selon une étude menée en 2016 par Bond, entreprise spécialisée dans les solutions de recrutement, 64% des recruteurs utilisent au minimum 2 réseaux sociaux dans leur quête de talents, le plus souvent LinkedIn, Facebook et Twitter.

Développez la marque employeur de votre entreprise

Nous avons vu précédemment que les candidats n’hésitent pas à parcourir les réseaux sociaux des entreprises avant d’y postuler. Cette démarche a des buts multiples pour eux : obtenir davantage de renseignements sur votre société d’une part, analyser votre comportement avec vos communautés d’autre part (répondez-vous aux interactions de vos abonnés ? Si oui, comment et avec quelle réactivité ?), puis vérifier la cohérence entre le discours présent sur l’offre et celui diffusé sur les réseaux sociaux. Les candidats sont en effet très attentifs à l’authenticité et à la transparence de la communication de votre organisation. C’est notamment la raison pour laquelle les réseaux sociaux constituent une pièce maîtresse de votre marque employeur. Comme nous l’expliquions au début de cet article, les réseaux sociaux sont un espace d’échanges. Toutes les personnes qui sont ou ont été en contact avec votre entreprise peuvent donc partager leur expérience sur cet espace : partenaires, prestataires, clients, stagiaires, candidats non-retenus, anciens collaborateurs… La somme de ces interactions donne votre e-réputation, pilier de la marque employeur. Vous devez ainsi surveiller ces interactions afin de maîtriser ce que l’on dit de vous, sous peine d’être pénalisé à long terme ! Selon une étude CareerBuilder, la marque employeur jour un rôle essentiel dans la décision de candidater pour pas moins de 91% des talents.
En savoir plus sur la marque employeur et l’e-réputation

Valorisez et fidélisez vos collaborateurs

Si les réseaux sociaux sont un outil efficace en matière de sourcing et de marque employeur, n’oublions pas l’essentiel, leur raison d’être : l’humain ! C’est d’ailleurs un véritable trait d’union entre les réseaux sociaux et le recrutement : les deux ont pour objectif de créer un lien entre plusieurs personnes, que ce soit entre deux amis ou entre deux professionnels. Toutefois, ce lien ne doit pas obligatoirement être externe à l’entreprise. Les médias sociaux peuvent en effet servir de facteur de cohésion et de fidélisation des collaborateurs au sein même de votre entreprise. Par exemple, en valorisant leur savoir-faire et leurs initiatives sur vos réseaux sociaux, vous leur offrez un sentiment de reconnaissance. Voyant leur travail et leurs mérites reconnus par leur propre entreprise, ils seront moins enclins à chercher un autre poste, ou à accepter les propositions de la concurrence. En transformant de la sorte vos employés en ambassadeurs de l’entreprise, vous faites d’une pierre deux coups : vous exacerbez le sentiment de reconnaissance, et donc de fierté d’appartenance de vos employés, ce qui les encourage à valoriser eux-mêmes leur propre entreprise. Ces partages d’expériences positifs viendront jouer dans la balance de votre e-réputation, ce qui rassurera les candidats qui se renseignent sur votre entreprise via les réseaux sociaux. En valorisant vos collaborateurs sur les réseaux sociaux, vous facilitez ainsi leur fidélisation, et optimisez l’impact de votre marque employeur sur les talents qui vous recherchent.
Fidélisez vos collaborateurs avec l’inbound recruiting

Comment choisir les réseaux sociaux sur lesquels recruter ?

Vous souhaitez initier une stratégie de recrutement via les réseaux sociaux pour votre entreprise mais vous ne savez pas sur quel média social diffuser vos campagnes de recrutement ? Plusieurs facteurs sont à prendre en compte avant de pouvoir répondre à cette question, et tous dépendent de vos candidats-cibles. Quelle tranche d’âge visez-vous ? Quel niveau d’expérience ? Sur quel secteur géographique ? En répondant à toutes ces questions, vous allez définir un « candidate persona« , soit le profil type qui correspond à tous les critères conditionnant l’obtention du poste en question. Vous pourrez ensuite déterminer quel réseaux sociaux correspondent aux habitudes de consommation numérique de ce profil type.

Les réseaux sociaux professionnels


LinkedIn est le réseau social professionnel le plus utilisé en France avec plus de 19 millions d’utilisateurs en 2020. Conçu pour le réseautage entre professionnels de tous horizons et secteurs d’activité confondus, il est particulièrement adapté pour le recrutement via les réseaux sociaux et offre des avantages non-négligeables pour les recruteurs comme pour les candidats.

Comment recruter sur LinkedIn ? Du fait de son orientation sur la mise en lien de professionnels, LinkedIn propose naturellement de nombreuses fonctionnalités à destination des chasseurs de tête et des candidats. Le recrutement sur LinkedIn est ainsi devenu une étape obligatoire du processus de sourcing et de recrutement des recruteurs de certains secteurs d’activité.

  • Il est parfaitement adapté au format mobile. Une fois que vous avez publié sur LinkedIn une offre d’emploi depuis le logiciel ATS Beetween, cette dernière est consultable directement sur l’application smartphone des candidats.
  • La version gratuite de LinkedIn permet d’obtenir des résultats intéressants, notamment en matière de sourcing. Les opérateurs booléens comme « AND« , « OR » ou encore « NOT » vous permettent d’affiner vos critères de recherche pour obtenir les résultats les plus pertinents lorsque vous sourcez des candidats.
  • LinkedIn propose aussi des solutions payantes offrant un accès plus complet à ses fonctionnalités, notamment via LinkedIn Talent Solutions. C’est en somme la plateforme native de gestion de recrutement de LinkedIn, sur laquelle vous pouvez vous créer un profil de recruteur directement sur le réseau social. Il existe trois types de compte en fonction de vos besoins et de vos moyens : Recruiter lite, Recruiter et Recruiter Professional Services (RPS). En vous créant un compte recruteur sur LinkedIn, vous accédez à l’ensemble des fonctionnalités de LinkedIn : outils de filtrage, de recherche et de contact, modèles d’e-mails, suivi des candidatures, outils collaboratifs… Ces solutions ont toutefois un coût. Par exemple, comptez 700€ par mois pour un compte Recruiter.
  • Du fait de sa notoriété, de ses fonctionnalités et de la dimension de ses communautés, LinkedIn est très souvent le point de départ de la recherche d’emploi des candidats, en particulier sur certains secteurs d’activité précis comme le marketing ou l’IT. C’est aussi un excellent outil pour démarcher les talents passifs évoqués précédemment. Ils utilisent très souvent LinkedIn pour partager leurs nouvelles professionnelles ou simplement pour réseauter : ils sont donc présents, actifs et facilement atteignables sur ce réseau social même s’ils ne recherchent pas d’emploi, sur LinkedIn ou ailleurs.

Recruter sur LinkedIn permet de favoriser une mise en relation plus humaine entre les chasseurs de tête et les candidats. Le réseau social offre aussi aux entreprises un canal de communication efficace pour valoriser leur marque employeur à travers leur page entreprise. Veillez donc à nourrir régulièrement votre page LinkedIn avec du contenu à forte valeur ajoutée à destination des candidats afin de les attirer via une stratégie d’inbound recruiting.
Bien qu’il soit massivement utilisé par les professionnels, tous les secteurs d’activité ne sont pas représentés de la même manière sur LinkedIn, comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, réalisé d’après une étude menée par LinkedIn et l’Institut Odoxa en 2017. Ainsi, s’il est intéressant de recruter avec LinkedIn en termes de marque employeur et de notoriété, cette plateforme ne concentrera peut-être pas tous vos efforts de recrutement en fonction du secteur d’activité de votre entreprise.
Publiez vos annonces d’emploi directement sur LinkedIn depuis Beetween

A sa création en France en 2004, Viadeo offrait un fonctionnement similaire à LinkedIn. Toutefois, face à la montée en puissance de son concurrent américain, le réseau social professionnel français a fait le choix en 2016 de se spécialiser dans le recensement des avis sur les entreprises. Aujourd’hui, il revendique 7,5 millions de membres dans l’Hexagone. 45 % des inscrits sont issus de TPE / PME de moins de 50 employés.
En juin 2020, Viadeo By JDN a succédé à Viadeo. Les équipes du réseau social ont annoncé de grands changements, notamment une refonte globale de la plateforme, et la gratuité totale de ses fonctionnalités : diffusion d’offres d’emploi, création de pages entreprises, dépôt d’avis sur les entreprises, etc. Ainsi, Viadeo By JDN est un média social en pleine évolution à surveiller en fonction de votre secteur d’activité et de vos besoins. Ce n’est clairement pas la plateforme à privilégier si votre entreprise souhaite recruter à l’international. Toutefois, elle a su fidéliser un noyau dure d’utilisateurs actifs français qui utilisent majoritairement ce réseau social pour s’informer sur les entreprises via les avis de collaborateurs ou de partenaires. Le recrutement sur Viadeo By JDN reste donc une option intéressante, notamment pour le développement de votre marque employeur !

Google Currents est un réseau social produit par le géant du web américain Google. Très récent, il a été lancé le 6 juillet 2020. Il succède toutefois à Google+, première tentative de Google de s’insérer sur le marché des réseaux sociaux, qui a été officiellement « fermé » en 2019. C’est un réseau social d’entreprise, à l’instar de son concurrent le plus connu Yammer. Son objectif est de faciliter les communications internes de l’entreprise. Il vise à favoriser l’engagement des collaborateurs en leur permettant de partager leurs idées, leurs initiatives, leurs projets en cours, etc, entre eux. Google Currents n’intervient donc pas au même niveau du recrutement que les autres réseaux sociaux plus grands publics. Il sera plus pertinent pour fidéliser les employés, notamment à travers un système de cooptation interne, plutôt que pour démarcher des candidats externes.
En matière de fonctionnalités, Google a annoncé que les entreprises auront la possibilité de personnaliser les flux en mettant en avant un contenu spécifique par équipe, service ou département de l’entreprise. Les administrateurs pourront donc analyser et mesurer l’engagement des collaborateurs afin de déterminer quels contenus ont le plus de valeur-ajoutée pour les employés. Un autre avantage non-négligeable : Currents sera lié aux autres produits Google, très utilisés dans les entreprises, comme Drive ou Gmail.

Les médias sociaux grands publics


Facebook est LE réseau social incontournable. S’il est davantage orienté sur les échanges personnels que professionnels, ses communautés de masse en font un outil de communication, si ce n’est de recrutement, indispensable pour les entreprises qui souhaitent atteindre les talents : en 2020, Facebook réunit plus de 2,4 milliards d’utilisateurs !

Alors comment fait-on pour recruter sur Facebook ? Le recrutement sur Facebook est relativement récent. En 2017, le réseau social mettait en place une plateforme dédiée : Facebook Jobs. Celle-ci vous permet de publier gratuitement une offre d’emploi sur Facebook. Il vous suffit pour ce faire de vous rendre sur la page entreprise de votre société sur Facebook, un onglet « Gérer les offres d’emploi » s’affiche dans vos paramètres d’administration. En cliquant sur cet onglet, vous pouvez rédiger et publier une offre d’emploi directement sur Facebook. Vous communiquez ensuite avec les candidats directement via l’application Messenger, le service de messagerie intégré de Facebook. Simple et efficace !
Publier une offre d’emploi sur Facebookn’est pas encore un réflexe pour les recruteurs. Toutefois, nous avons vu que près de la moitié de la population mondiale utilise ce réseau social. Vous avez donc de fortes chances de toucher des candidats potentiels en diffusant une annonce d’emploi sur cette plateforme. Ainsi, au-delà des fonctionnalités, le principal avantage de Facebook en recrutement reste la visibilité potentielle des annonces d’emploi.
En termes d’audience, Facebook est davantage pertinent pour les profils non-cadres, qui se dirigent davantage vers LinkedIn. Les candidats des secteurs du transport, des services à la personne ou encore les profils techniciens sont particulièrement présents et actifs sur Facebook. En octobre 2018, Facebook Jobs déclarait recenser plus de 25 000 candidatures envoyées.
Comment recruter sur Facebook ?

Twitter est un média social spécialisé dans le microblogging. Avec plus de 500 millions de « tweets » publiés par jour, c’est une plateforme à la fréquentation mondiale, mais au fonctionnement plus complexe à prendre en main car très chronophage. La durée de vie d’un tweet, c’est-à-dire son temps de visibilité, n’est que de 15 à 20 minutes ! Le recrutement sur Twitter est toutefois exploité pour son efficacité en matière de sourcing et de veille informationnelle.

L’aspect microblogging constitue l’essence même de Twitter. En recrutement, c’est toutefois aussi sa limite. Pour rédiger un tweet, vous êtes limité à 280 caractères maximum. Vous n’avez donc pas la possibilité de décrire précisément les détails d’une offre d’emploi sur Twitter. Pour pallier à cela, n’hésitez pas à illustrer votre propos pour en rendre la compréhension plus rapide et plus visuelle. Selon une étude réalisée par Buffer, les tweets avec image obtiennent plus d’engagement : pas moins de 150% de retweets supplémentaires.
Autre particularité propre à Twitter : l’importance des hashtags. Ces derniers ont un impact autrement plus significatif sur la visibilité des posts que sur les réseaux sociaux précédemment cités. Pour vous positionner sur des mots-clés à fort potentiel et maximiser les performances de vos tweets, effectuez une veille sur les hashtags les plus utilisés dans votre secteur d’activité. Soyez stratégique dans votre choix de mots-clés et de hashtags, ils détermineront l’efficacité de la diffusion de vos tweets, et donc de vos annonces d’emploi. Pour vous aider dans votre sélection, vous pouvez utiliser divers outils disponibles sur la toile, comme Talkwalker ou Hashtagify.
Comment recruter sur Twitter ?
Enfin, Twitter est aussi un outil puissant de recommandation. D’après une étude portant sur les méthodes de recherche d’emploi aux États-unis, plus de 90% des recrutements réalisés via Twitter sont le fait d’une recommandation d’un salarié déjà présent au sien de l’entreprise. Ce chiffre montre l’importance d’intégrer les employés dans les processus de recrutement, notamment les managers et les équipes directement concernés par l’arrivée d’un nouveau collaborateur. Ce faisant, vous valorisez leur expertise (ils sont les mieux placés pour déterminer leurs besoins en matière de ressources humaines) tout en leur donnant un rôle actif à jouer au sein de l’entreprise, en plus de leurs missions opérationnelles. Attention toutefois à nuancer l’impact du réseau social américain en France. S’il bénéficie d’une très bonne notoriété et d’un grand nombre d’utilisateurs dans l’Hexagone, ce type de comportement est néanmoins surtout présent aux Etats-Unis, où le média social à l’oiseau bleu a davantage pénétré les habitudes de consommation numérique. En France, c’est une plateforme essentiellement utilisée dans les secteurs de l’information et de l’IT, notamment comme un outil de veille informationnelle et de réseautage.

Share This