Entretien vidéo et entretien vidéo différé : l’entretien d’embauche 2.0 !

par | 29 Juin 2017

L’entretien évolue avec les technologies digitales et devient numérique : place à l’entretien vidéo

Le recrutement suit lui aussi la nouvelle génération des technologies de l’information et communication (TIC) et c’est au tour des techniques de présélection d’évoluer :

  • Le CV classique se transforme en CV numérique
  • Les candidats ne postulent plus par courrier postal  mais sur les jobboards
  • Les classeurs CV se transforment en CVthèque
  • Le sourcing ne se fait plus par téléphone mais bien par internet

L’avantage de la préselection des candidats

L’apparition des offres d’emploi sur internet à travers les jobboards (sites de diffusion d’offres d’emploi), les réseaux sociaux ou encore les sites carrières, a multiplié de façon considérable le nombre de candidatures à gérer pour les recruteurs. De ce fait, de nouveaux besoins sont apparus et c’est pourquoi les logiciels de recrutement sont aujourd’hui devenus indispensables.

Pour en savoir plus sur les logiciels de recrutement, aussi appelés logiciels ATS, nous vous invitons à consulter notre article sur le sujet.

La présélection des candidats a pendant un moment été délaissée, mais se montre aujourd’hui essentielle pour recruter efficacement ! Diverses méthodes de préselection ont vu le jour (questionnaire candidats, tests de compétences…) mais celle à laquelle nous nous intéressons dans cet article est l’entretien vidéo, et plus précisément deux différents types d’entretien vidéo : l’entretien vidéo en temps réel et l’entretien vidéo différé.

Entretien vidéo et Entretien vidéo différé : quelle différence ?

L’entretien vidéo est tout simplement un entretien d’embauche classique, en temps réel, sur un support différent, la vidéo. L’entretien vidéo différé, lui, consiste comme son nom l’indique à réaliser l’entretien de façon différée.
Voici un exemple type du déroulement d’un entretien vidéo différé :

  • Le recruteur rédige les questions : elles seront ensuite transmises au candidat suite à sa candidature (Questions sous forme textuelle ou vidéo)
  • Le candidat a un ou plusieurs jours pour s’enregistrer en vidéo et répondre aux questions posées. Le recruteur décide du délai maximum de réponse du candidat et du nombre d’essai(s) maximum possible pour répondre à chaque question.
  • Enfin, le recruteur visionne autant de fois que nécessaire la vidéo du candidat et sélectionne les profils adaptés à ses besoins.

Quelle est l’utilité de la vidéo pour le recruteur ?

L’entretien vidéo : un gain de temps non négligable

Avec l’entretien vidéo différé, l’identification du bon candidat est plus rapide : les appels téléphoniques (et relances associées), ou encore la planification d’entretiens dits “temps réel”, ne sont plus systématiques car les candidats sont présélectionnés directement via la vidéo résultant de l’entretien vidéo différé ! Le recruteur doit uniquement rédiger le questionnaire et visualiser les retours des candidats en vidéo.

La vidéo différée : un outil de recrutement collaboratif

La possibilité d’enregistrer la vidéo d’entretien permet à toutes les personnes impliquées dans le recrutement d’avoir un avis sur le candidat. C’est une fonctionnalité particulièrement intéressante lors de recrutements externalisés.

L’impact de l’entretien vidéo différé sur l’image de marque et la marque employeur

L’utilisation de la vidéo différé impacte directement l’image de l’entreprise. Cela donne l’image d’une entreprise innovante, qui évolue, et qui s’adapte.

Pour en savoir plus sur la marque employeur, nous vous invitons à consulter notre article dédié.

Attention tout de même, comme on le verra ensuite, cela peut aussi être une étape mal perçue par les candidats.

entretien-vidéo-différé

Entretien vidéo et entretien vidéo différé : vers une présélection optimale des candidats ?

La présence de la technologie dans ces deux outils est un frein à la spontanéité chez le candidat. Cependant, l’entretien vidéo “temps réel” semble être la technique la plus appropriée pour déceler une personnalité chez le candidat, contrairement à l’entretien vidéo différé qui peut parfois occasionner une gêne chez le candidat.

Manque de naturel

Parler devant une caméra, qui plus est sans retour humain, peut être une source de stress chez certaines personnes. Le jugement de la façon de parler devant une caméra ne doit pas forcément être le même que celui d’un entretien “temps réel”. L’entretien différé permet en revanche de déceler certaines compétences qui ne transparaissent pas forcément sur un CV / lettre de motivation.

Manque d’informations

Alors que lors d’un entretien classique une question peut en amener une autre, ce n’est pas le cas lors d’un entretien vidéo différé. Les questions étant pré-écrites, claires et formelles, elles ne laissent pas beaucoup de place aux traits de personnalité d’un candidat, qui sont parfois sources d’informations importantes lors d’un recrutement.

Le contact humain

Le côté robotisé efface totalement le contact humain et ne donne aucune indication quant à la capacité d’un candidat à s’intégrer dans une équipe. Etant donné que le contact humain et le travail en équipe sont des éléments important dans la vie professionnelle, c’est un point qui peut s’avérer négatif pour l’entretien vidéo différé.

Quels outils pour l’entretien vidéo / entretien vidéo différé ?

Premièrement, en terme de matériel, les entretiens vidéos nécessitent que le candidat ait un ordinateur / tablette / téléphone permettant de s’enregistrer en vidéo (webcam, appareil photo). Du côté recruteur, seul l’entretien temps réel nécessite le même matériel que les candidats.

Deuxièmement, en terme de logiciel, il existe de nombreux applications permettant l’entretien vidéo en visioconférence. Pensez par exemple à Skype entreprise qui vous permet de faire des vidéoconférences, ou à Google Hangouts.

Il existe aussi des logiciels dédiés aux entretiens vidéo de recrutement, tout comme Visiotalent qui permet de réaliser des entretiens vidéos professionnels avec notamment une interface adaptée au processus de pré-qualification (planification d’entretiens, validation créneaux horaires, prise de note en ligne sur la prestation du candidat, enregistrement de la vidéo, possibilité de partager la vidéo, …). EasyRECrue ou encore InterviewApp permettent aussi la mise en place d’entretien vidéo différé de manière simple :

  • EasyRECrue : outils 3 en 1, il permet de mener des entretiens vidéos live, des entretiens vidéos différés ainsi que des tests de langues.
  • VisioTalent et InterviewApp : outils spécialisés dans l’entretien vidéo différé.

L’entretien vidéo et l’entretien vidéo différé : les pour et les contre

  • Points positifs :
    • La vidéo est un moyen de recrutement qui s’intègre totalement dans la digitalisation du recrutement.
    • La vidéo est un moyen efficace de présélectionner les candidats tout en gagnant du temps.
  • Point négatif :
    • Manque de contact humain

L’entretien vidéo et l’entretien vidéo différé sont des moyens de présélection efficace qui s’adaptent à la nouvelle ère du recrutement 2.0. Cependant, ce type d’entretien ne doit en aucun cas substituer la rencontre finale. Le recruteur doit prendre en compte les nouvelles contraintes de ce type d’entretien telles que les limites de communication et d’expression. En fin de compte, ce ne sont pas seulement les outils de recrutement qui doivent s’adapter à la nouvelle tendance du digital mais aussi les recruteurs.

Êtes-vous prêt à digitaliser vos recrutements ?

Multidiffusion d'offres d'emploiGestion de CVthèqueEntretiens vidéosQuestionnairesSites carrièresSynchronisation aux outils RH existants
Je confirme avoir pris connaissance de la Politique de confidentialité de Beetween


Share This