Le succès des jobboards, depuis plus de 10 ans, repose sur deux business bien identifiés.

Le premier est la mise à disposition d’une base de candidats cherchant un nouveau poste ou étant à l’écoute du marché. Ce type d’offre s’est bien développé et le service est efficace, principalement grâce aux systèmes d’alertes mis en place par ces plateformes : le recruteur est informé en temps réel si un CV correspondant à ses critères vient d’être ajouté dans la base. Le contact avec le candidat est alors immédiat. Ce service apporte une vraie valeur aux recruteurs. Mais ce service a un prix : aux alentours de 10 keuros par an pour les leaders du marché, CVaden et Monster. Nous pouvons légitimement penser que ce modèle perdurera un certain temps, car il faudra toujours pour les candidats un endroit où ils pourront déposer leur CV pour informer les recruteurs qu’ils sont en recherche ou à l’écoute du marché, en toute discrétion. C’est pour cette raison que les réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo) peinent à transformer leur modèle car il est impossible pour un recruteur de savoir si les profils sont à l’écoute du marché ou pas. D’où une perte de temps importante à contacter de nombreux profils avant de trouver les candidats disponibles.

Le second business est la publication d’annonces. Avec le développement hyper rapide de ces jobboards, les journaux papiers ont vu leur service d’annonces d’emploi disparaître purement et simplement en quelques années, au profit de ces nouveaux médias web. Monster a montré la voie. Depuis 10 ans, ce modèle a montré ses preuves : un jobboard fait payer quelques centaines d’euros une annonce, coût justifié par l’audience du site, c’est-à-dire le nombre de visiteurs uniques sur le site en question.

Or nous vivons une vraie rupture actuellement avec l’arrivée à maturité des moteurs d’annonces. Ces moteurs de recherche fonctionnent sur un principe simple, indexant toutes les annonces disponibles sur tous les sites d’emploi. Le plus abouti, et leader du marché, indeed, a été racheté le week end dernier par le géant japonnais Recruit pour environ 1 milliard de dollars. Indeed est devenu cette année en France le troisième site d’emploi le plus visité après Pôle Emploi et Regions Job. Le service permet à l’internaute de visualiser par mots clés toutes les annonces d’emploi du marché, là où avant il devait se rendre sur chaque site l’un après l’autre. Les jobboards sont coincés car ils ne peuvent stratégiquement se marginaliser en refusant de figurer sur Indeed et voient ainsi leurs annonces (chèrement payées par leurs clients) au même niveau, voire moins bien positionnées que des annonces publiées sur des sites gratuits. A titre d’exemple, la plateforme de recrutement digital Beetween permet de multi-diffuser gratuitement des offres d’emploi vers ces moteurs de recherches. Le travail réalisé avec ces moteurs assure une très bonne visibilité à l’annonceur, et dans la plupart des cas, un meilleur positionnement qu’une annonce payante.

Alors, pourquoi continuer à payer un jobboard pour une annonce ?

par Christophe Dacre-Wright, co-fondateur de Beetween, le 9 octobre 2012

Intéressé ? Recevez la plaquette par email

À lire également

Beetween ou comment créer du lien entre les candidats et les entreprises

Innovation, savoir-faire et expérience terrain, autant d’atouts qui fondent le succès de Beetween, première Plateforme de Recrutement…

Lire l'article

Beetween Posting – multiposting ou multidiffusion d’offres d’emploi

Candidat ? Découvrez les offres d’emploi Beetween posting est un outil de multidiffusion d’offres d’emploi destiné aux…

Lire l'article

Multi-diffusez vos offres d’emploi, la clef d’un recrutement réussi

Réseaux sociaux, salons professionnels, annonces dans des revues de presses spécialisées, sites de recrutements, jobboards généralistes ou encore…

Lire l'article

Vos entretiens candidats en vidéo

Un entretien physique est important pour bien recruter, il même essentiel pour l’entreprise comme pour le candidat…

Lire l'article

Facebook recrutement : outil prisé par les recruteurs !

Le marché des offres d’emploi et du recrutement sur Facebook semble bel et bien en marche !…

Lire l'article

CVthèque et sourcing : les outils du chasseur de tête

Le sourcing et la chasse de tête sont des termes de plus en plus d’actualité dans le…

Lire l'article

Recevez notre newsletter